Environnement Territorial en Europe (OSP 4)

Module en Langue Française

Intervenants :
Nicolas RAVAILHE

25 personnes maximum

Validation : 1 module

Objectif : Comprendre les enjeux économiques et sociaux de l’Union Européenne

Introduction :

Les liens entre l’Union européenne et les acteurs économiques et sociaux qui la composent sont complexes, multiples et toujours en mouvement. Ils comprennent :

- Une dimension descendante : (des institutions européennes vers les tissus économiques et sociaux) : L’activité législative et réglementaire de l’Union européenne a des répercussions concrètes sur les activités économiques et sociales, que cela soit par exemple par l’imposition de nouvelles normes, lors de la révision des politiques européennes ou par la publication d’un appel à propositions en vue de l’obtention d’une subvention.

- Une dimension ascendante : Les acteurs économiques et sociaux vont se saisir de l’Europe afin de l’utiliser comme catalyseur pour leurs projets, grâce aux politiques européennes novatrices et aux cofinancements européens, c’est-à-dire à l’effet d’entraînement qu’ils provoquent. Ainsi il doivent, pour être en mesure de maîtriser ces enjeux, bénéficier d’une formation adaptée sur les différents programmes et politiques européennes.

I / Objectifs de la formation

À l’opposé d’une démarche exclusivement centrée sur une analyse des enjeux institutionnels européens, cette action de formation a pour objectif central d’aider les doctorants à s’engager dans une approche d’européanisation de leurs activités axée sur une culture d’élaboration et d’accompagnement de projets.

En effet, le champ des politiques européennes est tellement vaste qu’il serait improductif de prétendre se positionner sur une multitude d’initiatives européennes recoupant souvent les actions d’une somme d’intervenants au niveau européen, mais également sur un plan régional ou local.

De plus, cette formation permettra de confronter les doctorants aux réalités européennes afin de leur permettre d’organiser leurs travaux autour de questions d’importance majeure : Quelle veille effectuer ? Comment appréhender les questions européennes dans leurs recherches ? Comment comprendre et anticiper les impacts des politiques et des programmes ?

Pour une action de formation efficace, il importe de concevoir des objectifs en lien avec des projets précis, connectés aux politiques actuelles et futures de l’UE.

Ainsi, il convient de :

- Prendre en compte les grandes priorités politiques européennes.

Par exemple, il peut être relevé la priorité donnée à l’innovation, notamment dans le cadre de la stratégie UE 2020, mais aussi la législation européenne si possible en lien avec les travaux des doctorants. L’adoption d’une nouvelle législation européenne peut présenter des opportunités ou des menaces pour nos tissus économiques et sociaux. En ce sens la maîtrise des processus de veille, réglementaire, concurrentielle, et « sociétale » européenne, est essentielle. Une analyse « d’impact » est ensuite à effectuer pour rechercher une plus grande sécurité juridique et économique de leurs activités.

- Identifier les programmes européens qui pourraient affecter les travaux des doctorants.

À titre d’exemple, il convient d’être attentif au programme cadre de recherche et d’innovation et son évolution dans le cadre financier 2017 - 2020. Ainsi, il s’agit de vérifier si certains travaux peuvent être éligibles à un financement européen, en particulier lorsqu’ils recoupent les objectifs politiques de l’Union européenne. Une méconnaissance de ces objectifs conduit souvent aux échecs des demandes de financements.

- Bien entendu, il importe également d’être attentif à l’intégration des enjeux européens dans d’autres Etats membres et de développer des capacités de « benchmarking », analyse des pratiques des autres opérateurs économiques et sociaux en Europe pour ensuite tenter de rechercher de possibilités de partenariats.

En outre, il est également utile de comprendre les stratégies de lobbying qui recouvrent plusieurs enjeux :

1. stratégique pour influencer durablement les décideurs européens sur une thématique donnée ;

2. tactique pour peser dans l’élaboration d’une norme européenne ou pour appuyer une recherche de financement européen ;

3. de crise, afin de répondre dans l’urgence à une menace sur des activités précises.

En l’espèce, il s’agit d’aider les doctorants à comprendre et à utiliser « les éléments clefs » du lobbying européen pour leur permettre d’effectuer une intervention de « première ligne » sur les question européennes ayant un impact sur leurs activités et, le cas échéant, de solliciter une aide de « seconde ligne » auprès d’acteurs plus spécialisés comme par exemple les représentants des bureaux régionaux à Bruxelles.

Une participation financière par chèque d’un montant de 30 euros vous sera demandée lors de l’inscription.

Inscriptions :

Groupe Date Horaires Lieu
Groupe 1 du 29 au 31 mai 2017 déplacement à Bruxelles

Inscriptions : COMPLET

Merci de remplir la fiche d’inscription.